[En Construction] Forum roleplay basé dans l'univers d'Andrzej Sapkowski, deux siècles après les péripéties du sorceleur de Riv.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BETA] La Guerre Sanglante des deux Licornes (1309-1318)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaunter de Meuré
Maître Miroir
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: [BETA] La Guerre Sanglante des deux Licornes (1309-1318)   Sam 13 Mai - 22:30


La Bataille de la Liskela, Anonyme

La Guerre Sanglante des deux Licornes (1309 - 1318) est initialement une révolte armée opposant l'archiduc de Kaedwen, Wibert Ier, à Viduka, le prétendu bâtard de Henselt, dernier roi de la lignée de la Licorne. Cette guerre ne définie en rien le contrôle du territoire kaedwenien, encore disputé à ce jour, mais la question de la légitimité de Viduka en tant qu'héritier. Ce conflit tire donc son nom de l'opposition entre deux dynasties prétendantes au trône de la Licorne. L'adjectif sanglant renvoi, quant à lui, aux multiples massacres sanguinaires et à la violence des combats auxquels les contemporains ont assistés et qui trouva l'un de ses points d'orgue dans le massacre de Ban Glaed en 1309.

Ce conflit, loin de ne rester qu'une simple querelle interne au Saint-Empire Rédanien, implique directement ou indirectement plusieurs puissances du continent, transformant la révolte initiale en une harassante guerre de neuf ans.
De plus, il ne faudrait pas prendre cette guerre pour un bête conflit territorial. Au delà de l'importance foncière des territoires contestés, il s'agit-là d'une guerre opposant les signataires favorables au traité de Novigrad (Rédanie, Témérie, Ligue d'Hengfors) aux tributaires de ce même traité (Kaedwen, Aedirn, Lyrie & Rivie). Les premiers s'érigeant en défenseurs de l'ordre établi quand les seconds réclament une révision de leurs conditions.

La guerre se termine officiellement en 1318 après la prise de Ard Carraigh et le couronnement de Viduka. Le Saint-Empire Rédanien ne se relèvera jamais véritablement de ce conflit qui lui aura coûté et la vallée du Pontar et sa domination sur une large partie du Kaedwen. Perçue davantage comme une révolte par les Rédaniens, cette guerre ne permis de renégocier le traité de Novigrad qui reste officiellement en place jusqu'à la Quatrième Guerre contre Nilfgaard (1415-1417).

Le Kaedwen, au sortir de ce conflit, parvient à imposer son héritier dont la dynastie deviendra, pour les siècles à venir, le porte-étendard de l'identité kaedwenienne. Son mariage avec la princesse Elchen d'Aedirn aura permis de légitimer cette dynastie à travers la haute noblesse qu'il épousait. Cependant, ce malgré les promesses de Viduka concernant la vallée du Pontar, l'Aedirn aura été flouée par le Kaedwen et ne tirera de ce conflit que l'unique satisfaction d'avoir vaincu les armées rédaniennes. La Lyrie et Rivie, quant à elle, ne parviendra à faire valoir ses revendications.
Beligérants :
Saint-Empire Rédanien
Archiduché de Kaedwen
Ligue d'Hengfors (à partir de 1312)
Royaume de Témérie (à partir de 1317)
Rebelles kaedweniens (menés par Viduka)
Royaume d'Aedirn (à partir de 1312)
Royaume de Lyrie et Rivie (à partir de 1312)


- La Rédanie s'impliqua de manière empirique dans ce conflit suite aux nombreuses tensions qui secouèrent le Saint-Empire ; l'assassinat du roi Vizimir le pieux et de son fils en 1311 renforça de façon souvent malhabile sa participation à la guerre. Biaisé par une longue période de régence et par de nombreuses maladresses politiques et militaires, le rapport de force s'inversa au profit des rebelles kaedweniens dès l'année suivante. En effet, les tensions entre les deux reines régentes ne permettant aux armées rédaniennes une coordination efficace, ce malgré l'envoi massif de troupes.

- La Témérie resta longtemps indécise, tiraillée d'une part par l'empereur lui imposant la neutralité et, d'autre part, par le saint-empereur requérant son soutien armé. Les choses changèrent du tout au tout en 1317. A l'instar de la Rédanie, l'assassinat du souverain Moritz de Témérie provoqua une fuite en avant dans le conflit. Le successeur de ce dernier, Leodegar, s'engagea aux côtés des Rédaniens mais, désireux de renflouer les économies de la couronne, n'envoya ses troupes que dans l'objectif piller le royaume de Lyrie et Rivie qui se battait aux côtés des séditieux.

- L'Aedirn, désireuse de récupérer la Vallée du Pontar, s'impliqua très tôt dans le conflit, et dans un premier temps sous la forme d'un mariage entre le prétendu bâtard d'Henselt, Viduka, et Helchen, princesse d'Aedirn. Son ralliement à la cause des révoltés kaedweniens s'expliqua par son opposition au traité de Novigrad qui nie depuis 1275 son indépendance.

- La Lyrie et Rivie suit le mouvement de l'Aedirn en opposition au traité de Novigrad. Cependant, sa participation et son influence sur la guerre auront été moindres. A partir de 1317, elle subit de nombreux pillages témériens, notamment celui de la ville de Rivie en....

- La Ligue d'Hengfors s'impliqua passivement aux côtés de la Rédanie dans l'espoir de s'attirer ses bonnes faveurs en faisant respecter les termes du traité de Novigrad alors qu'elle ne figurait pas parmi les signataires. Sa participation au conflit se fera essentiellement par le paiement des nombreux tributs que lui imposera le Saint-Empire.

- Le Kovir, engagé dans la deuxième guerre civile des magiciens (1311-1316), ne participera pas directement au conflit. Mais, l'issu des troubles mènera à l'exil de certains magiciens du Kovir en Kaedwen à partir de 1315. L'arrivée notable de Triss Merigold, l'année suivante, aux côtés de Viduka fera largement pencher la balance en faveur des insurgés.

- Le Nilfgaard, désireux de conserver ses distances des affaires nordiennes, restera officiellement neutre tout au long du conflit. Néanmoins, il est rapporté que l'Empire aura financé une partie de l'effort de guerre du jeune roitelet kaedwenien.


La Guerre Sanglante des deux Licornes, gravure issue du codex De Redaniae Imperatoria Proelium

Chronologie du conflit :

  • De 1309 à 1312 : Première phase du conflit avec une Rédanie dominante à travers la personne de l'archiduc Wibert Ier jusqu'à sa mort lors de la bataille de la Liskela ;
    - 22 Juin 1309 : Massacre de Ban Glaed, dans lequel l'archiduc Wibert Ier s'illustra par sa cruauté en executant tous les habitants de la ville de Ban Glaed où il suspectait la présence de Viduka et de ses fidèles lieutenants. L'armée rebelle n'arrivera pas à temps pour empêcher le massacre. Pire, les soldats séditieux subirent le même sort que les habitants après leur débâcle militaire. Malgré la barbarie des hommes de l'archiduc, Viduka parvint à s'échapper et à survivre au massacre ;
    - 18 Novembre 1311 : Bataille de la Liskela où, pressé par l'archiduc en personne, Viduka livra bataille contre lui sur les gués de la rivière éponyme. Aucune force en présence ne sorti clairement victorieuse de cette bataille, l'un des deux camps perdant son général et souverain, l'autre essuyant de très lourdes pertes en hommes et en matériel. Néanmoins, cet événement inversa la tournure conflit ;
  • De 1312 à 1317 : Deuxième phase du conflit avec son exportation à l’échelle internationale ; les forces armées s'équilibrent à l'avantage des rebelles ;
    - Août 1312 : Mariage entre Viduka de la Licorne et Helchen d'Aedirn, en la Sainte-Chapelle de Vengerberg, scellant l'alliance entre la nation renaissante de Kaedwen et le royaume d'Aedirn ;
    - Septembre 1312 : Entrée en guerre du Royaume de Lyrie et Rivie aux côtés des rebelles ;
    - Octobre 1312 : Siège de Vergen, mené par les rebelles qui abouti à la prise de la ville et la mainmise de Viduka sur la vallée du Pontar.
    - Décembre 1312 : Entrée en guerre de la Ligue d'Hengfors aux côtés des Rédaniens ;
    - Mars 1314 - février 1315  : Marche du Pontar, impliquant une large armée de soldats rédaniens rassemblés dans l'optique de reprendre la Vallée du Pontar aux insurgés kaedweniens et de ramener Viduka enchaîné jusqu'à Trétogor pour y être jugé. Cette expédition rédanienne, rassemblant 50.000 hommes, dirigés par le comte Maraulf, et voulue par la reine-mère (insérer nom), fût un échec retentissant pour la Rédanie. A peine arrivée en Kaedwen, cette armée fait face à des conditions météorologiques peu clémentes, à des actes de guérilla conduisant régulièrement les troupes mobilisées dans des guets-apens, ainsi qu'à des épidémies et de nombreuses désertions qui clairsèment leurs rangs. Cette troupe finit par arriver à Vergen au début de l'été 1314 mais leurs assauts successifs contre les murailles de la cité se verront inlassablement repoussés, obligeant l'armée à battre en retraite aux premières gelées de l'hiver.
  • De 1317 à 1318 : Troisième et dernière phase du conflit caractérisée par l'entrée en guerre de la Témérie et par la rapide progression des troupes rebelles vers Ard Carraigh.
    - Février 1317 : Entrée en guerre de la Témérie aux côtés des Rédaniens.
    - 20-25 Avril 1317 : Pillage de la ville de Rivie par les forces témériennes.
    - 1er Mai 1317 : Bataille des Plaines d'Arth, qui fût décisive pour les rebelles. L'armée rédanienne cherchait à prendre en tenaille l'armée kaedwenienne, alors en train d'assiéger Ard Carraigh. L'arrivée des renforts aedirniens, lyriens et riviens, guidés par la sorcière Triss Merigold à la demande du roitelet, permirent à Viduka de l'emporter sur les troupes de l'archiduc Adelard.
    - 23 Mars 1318 : Prise d'Ard Carraigh , après treize mois de siège.
    - 27 Avril 1318 : Couronnement de Viduka II, roi de Kaedwen.

Revenir en haut Aller en bas
 
[BETA] La Guerre Sanglante des deux Licornes (1309-1318)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» arme à 2M et danse de danseur de guerre.
» [Combat GS]Shaun VS Tenma, Duel entre deux chevaux légendaires
» Le souffle de la guerre
» Une partie de Chasse ! [Maxi deux chats !]
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Prophétie d'Ithlinne :: La Prophétie d'Ithlinne, Tome 1 : Histoires d'une prophétie-
Sauter vers: